Mémoire : Le jeu de rôle peut-il s’apparenter à une « deuxième réalité » ?

Dans son mémoire Jeu de rôle : une réalité dans la fiction ? Le Miroir aux dragons (2008), Bastien Charbouillot interroge l’essence du jeu de rôle. Sa recherche en établit les fondements et nous livre un panorama historique que tout passionné prend plaisir à lire, à redécouvrir.


Définition et origines du jeu de rôle

Le ludique et le scientifique se côtoient dans sa première partie, le « Guide du joueur », où sont définis les termes qui constituent le quotidien de tout rôliste. Il s’interroge tour à tour sur le jeu de rôle « Grandeur Nature », le jeu de plateau ou encore le jeu de rôle sur ordinateur (roleplay game – RPG).

Des origines avec Dungeons and Dragons en passant par le jeu vidéo, sa recherche n’occulte néanmoins jamais le statut du jeu de rôle, qui est avant tout une œuvre de fiction. Bastien Charbouillot souligne d’ailleurs que l’avènement du jeu de rôle constitue un véritable « retour aux origines de la fiction », et que la frontière entre réalité et virtualité tend à s’amenuiser par cette pratique.

Jeu de rôle et art

Mais n’est-ce pas le propre même du théâtre ? L’auteur de cette étude s’y intéresse et questionne la représentation ainsi que le travail de mimétisme de l’acteur, cet artiste supposé transporter le spectateur hors de sa propre réalité quelques instants durant et qui oriente son jeu selon les émotions – le pathos – qu’il souhaite susciter. Tout semble donc être une question de jeu. Et évoluer au sein de mondes virtuels permet également de laisser libre court au jeu de l’imagination, à l’image de l’auteur « littéraire » qui crée un univers complexe, pour plonger ensuite son lecteur dans une « deuxième réalité ».

Ces connivences nous amènent à reconsidérer le jeu de rôle et à admettre les questionnements multiples qui peuvent s’offrir aux curieux comme aux chercheurs. La représentation de la fiction, rappelons-le, a fait l’objet de nombreuses études, qu’elles soient littéraires, théâtrales ou encore cinématographiques. Dès lors, pourquoi réserver un sort différent au jeu de rôle ? Pourquoi cet ostracisme persistant ?

Un discours expérimental et scientifique

La force de ce travail de recherche novateur est de proposer un discours scientifique et argumenté d’après une pratique qui a trait usuellement au loisir. Car le jeu de rôle peut et tend à s’élever au rang d’objet digne d’étude, de science, au même titre que la littérature. Et l’intertextualité existante entre littérature et jeu de rôle n’est plus à démontrer, comme l’attestent les jeux de rôle René, Jeu de Rôle dans le monde romantique de François-René de Chateaubriand, ou encore Les Mousquetaires de l’ombre.

En outre, Bastien Charbouillot ne limite pas sa recherche à une théorisation du jeu de rôle, mais se livre à un travail expérimental. Il interroge les limites de la théorie et analyse le degré de réalité perçu durant chacune des parties auxquelles il participe. La pratique du jeu de rôle étant un véritable « lieu d’expérience sociale et de communication », elle exige la maîtrise de mécanismes et savoirs prérequis. Il s’agit donc de la création d’une certaine réalité, régie par un ensemble de codes et de règles.

Étudier le jeu de rôle

Et de ces pratiques expérimentales découle une véritable étude narratologique du jeu de rôle. À l’image de Gérard Genette et ses inoubliables Figures, l’interrogation dans le travail de Bastien Charbouillot migre vers le récit. Les concordances existantes entre le Maître du Jeu et l’omniscience usuelle du narrateur sont établies, tout comme est tissé un lien entre les tempi du récit et ceux de la fiction. Ainsi, toute tentative d’analyse semble impliquer les rapports qu’entretiennent les joueurs avec le Maître du Jeu, leurs partenaires ou encore leurs adversaires. Et si l’interactivité entre les différents joueurs constitue « la caractéristique majeure du jeu de rôle », on ne peut qu’admettre le potentiel pédagogique du jeu de rôle, que ce mémoire a parfaitement su mettre en exergue.


Téléchargez Jeu de rôle : une réalité dans la fiction ? Le Miroir aux dragons (2008), Bastien Charbouillot

Jonathan Epaillard

A propos Jonathan Epaillard

Stagiaire en Rédaction et Community Management chez Infinite RPG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *